Introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introduction

Message par Seigneur Marek de Kantor le Sam 11 Juin - 16:47

Une dizaine de silhouette en armure se tenait devant l'hôtel de ville de Raensburg, des hommes en noir portant la chauve-souris blanche comme emblème. Ils attendaient depuis quelques instants déjà, sous une pluie battante au beau milieu de la nuit, la troupe éclairée par quelques torches rudimentaires. Quand enfin le maire daigna passer la porte pour venir les saluer, le sommeil le tenant encore en parti entre ses griffes. Sans qu'il n'eût le temps de dire un mot, plusieurs objets dans un premier temps difficilement reconnaissables à cause de l'obscurité roulèrent à ses pieds, en clignant des yeux, il eut un haut-le-cœur, cachant son nez et sa bouche derrière son poing : Trois têtes décomposées décoraient alors les marches menant à l'hôtel de ville, à la mâchoire surdimensionnée et aux crocs proéminents.
Ravalant les remontées gastriques, le maire tâchait de ne pas perdre la face, s'exprimant d'une voix pâteuse et hésitante : « Vous.. Vous avez réussi. Je ne saurais jamais comment vous remercier, par la Lumière. Ces morts nous harcelaient depuis des lunes, nous allons enfin pouvoir profiter d'un peu de paix. Soyez loués ! »
Ses interlocuteurs le toisaient depuis les ombres, taciturnes, aucun ne s'exprima, pas même celui qui semblait être le meneur de la troupe. Un long silence, ponctué par le souffle du vent du Nord, et le clapotis de l'eau rejoignant les flaques de boue qui déformaient la rue. L'atmosphère se voulait lourde, le maire les regarda tous avec une once de défiance, finalement, il les remercia de nouveau, via de nombreuses courbettes dont il avait le secret, avant de rentrer se mettre à l'abri, délaissant les chevaliers dehors. Ils se regardèrent entre eux, certains portaient leurs mains à leurs armes encore humides des ichors des aberrations affrontées quelques heures avant, puis finalement ce qui semblait être leur meneur tourna la tête à l'intention de ses hommes, les regardant par-dessus son épaule avant de s'exprimer d'une voix froide : « Aucun survivant. »


Au lever du jour, un épais nuage de fumée cachait la petite ville de Raensburg des rayons du soleil, des cadavres de tout type jonchant les rues, hommes, femmes, enfants, vieillards, aucun n'avait été épargné. Les flammes dévoraient les dernières maisons debout ainsi que la chapelle. Surplombant le bourg en ruine, sur une butte, des hommes montés sur des chevaux observaient leurs œuvres et comptaient leurs gains avant de tourner les talons et quitter les lieux aussi vite qu'ils étaient venus.

Brunante

Qu'en est-il?
Il s'agit d'un ordre de chevalerie, sous les ordres du Duc Marek de Kantor, dernier héritier de sa lignée. Originaire de Lordaeron, l'ordre a vu le jour peu après la nouvelle année, peu après que les dernières terres du duché ne soient devenus que des tas de ruines et de cendres fumantes.
Cette communauté naissante est composée de chevaliers-mercenaires, de « chiens de guerre » pour reprendre le terme exact, aux mœurs discutables et discutées.

L'ordre, bien que récent, est suivi d'une réputation trouble. Tantôt sont-ils des héros défendant la veuve et l'orphelin, tantôt sont-ils les monstres assoiffés de sang qui condamnent des populations sans une once de remord. Cette notoriété leur vaut autant d'admiration que de méfiance de la part de l'Alliance qui ne sait comment les considérer, n'ayant aucune preuve véritable de leurs bienfaits ou de leurs méfaits.
Voici quelques échantillons de témoignages :

" Des sacrés gaillards ! Heureusement qu'ils sont arrivés au bon moment ceux-là, sinon on était tous cuits. J'ai jamais vu des gars se battre comme ça, je crois qu'on peut le dire, ils nous ont sauvés le fion les salauds. On leur en doit une ! "
Sergent Krexx, soldat résistant en Lordaeron

"La mort ! Ils sont la mort ! Je les ai vus ! Des démons ! Mon mari, mes enfants, le préfet, ils les ont tous tués ! Des monstres ! Des monstres je vous dis  ! "
Vieille folle anonyme.

"Des barbares, des sauvages, ils font honte à la chevalerie ! Des ordures blasphématrices, ils ne méritent pas leurs titres ! Des soudards avares, rien de plus, de vulgaires imposteurs ! "
Chevalier Lordaeronnais anonyme.

"Brunante ? Ma foi, oui, j'ai bénéficié de leurs services. Efficaces, indéniablement, mais je dois avouer ne pas être très confiant lors des négociations. Ces bougres m'ont coûté un bras. Avec tout ce que l'on entend sur ces chevaliers, j'ai préféré m'assurer de leur loyauté. Maintenant foutez moi la paix, j'ai du travail."
Comte Aldricht d'Estempaire, Lordaeron

"Les dieux mêmes glorifient ces gens, chantent leurs louanges d'un bout à l'autre d'Azeroth. L'évidence même s'est révélée à moi lorsque j'ai vu leurs montures poindre à l'horizon."
"J'ai su au premier instant qu'ils dépasseraient toutes mes espérances, que le mal ne saurait perdurer à leur suite. D'excellents hérauts en perspective."
"Leur hargne a su ébranler mes convictions, faire germer une graine d'espoir dans ce monde déclinant."
- Sœur Unrelian

Seigneur Marek de Kantor
Admin

Messages : 66
Date d'inscription : 01/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://brunante.pro-forums.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum